La France a récemment mis en place des mesures en vue de protéger les entreprises et la globalité du secteur de production français pour faire face à l’urgence sanitaire et économique, provoquée par le Covid-19.

Durant la soirée du 16 mars, le président Macron a annoncé une série de dispositions et agissements pour protéger l’économie du pays et palier aux licenciements massifs et faillites des entreprises.

Ainsi, 45 milliards d’euros ont été alloués à l’aide aux entrepreneurs et employés, en plus des 300 autres accordés aux banques pour les prêts.

Très Petites Entreprises et travailleurs autonomes: le soutient de l’État

La protection des petites activités et des travailleurs autonomes est aussi assurée ; ceux qui auraient vu leur chiffre d’affaire baisser de 70% entre mars 2019 et mars 2020 auront accès à un fond de solidarité s’élevant à un milliard d’euros.

Le Ministère de l’Économie a accordé à chacun d’entre eux 1500 euros, assurant qu’ils ne demeureront pas seuls.

Chômage: fonds de la part du Ministère du Travail

Le ministère du Travail assurera aussi le paiement du chômage partiel pour toutes les entreprises présentant des employés en quarantaine ou en situation de sous-emploi.

En effet, de nombreuses entreprises se heurtent à des difficultés et affrontent une situation de chômage technique (art. 51 22-11 du Code du travail), incapables d’y pallier pour des raisons financières.  

Le soutient du ministère du Travail en chiffres :

Le chômage partiel couvre jusqu’à 1000 heures de travail sur une année (le calcul est réalisé sur la semaine des 35 heures).

  • Pour les entreprises de moins de 250 salariés, la couverture est de 7,74 euros
  • Pour les entreprises de plus de 25 salariés, la couverture atteint 7,23 euros

Qui peut y accéder? Existe-t-il des pénalités?

Compte tenu de la situation alarmante, tout le monde peut faire une demande d’aide sans que ceci ne pénalise les activités. En particulier, les obligations fiscales sont redirigées au 15 juin, initialement prévues pour le mois de mars.

En ce moment de difficulté pour l’Europe entière, Comau et Lucas sont proches des partenaires de production et de commerce, et disposés à répondre aux demandes et à fournir du soutien.