Il existe plusieurs applications d’exosquelettes, ainsi que des supports puissants, comme IronMan. 

Mais ces dernières années, on voit apparaître un nouveau type d’exosquelette, à utilisation industrielle, conçu spécifiquement pour le bien-être des travailleurs. 

Comau Robotics a conçu une nouvelle vision de la robotique, déclinée dans le concept de HUMANufacturing : le robot industriel veut valoriser la valeur de l’opérateur, et non pas le remplacer.  

Cet article explique comment on a conçu cet exosquelette pour l’industrie, quels sont ses avantages et à qui il s’adresse, mais l’attention sera surtout focalisée sur le pouvoir novateur de ce support. 

MATE, un exosquelette unique, conçu pour les ouvriers

Comau Spa, en collaboration avec lIstituto Superiore Sant’Anna de Pise, IIT et INAIL, a inventé un nouveau produit, une petite révolution dans le monde de la robotique

Cette fois-ci, le robot a pour but de supporter un travailleur dans toutes les opérations fatigantes et répétitives qui, fil du temps, provoquent des maladies professionnelles

Les mois d’étude pour la conception de l’exosquelette ont été intenses, avec des ajustements continus dans la vision d’un seul objectif : valoriser le capital humain au travers de la meilleure solution portable. 

Comau robotics veut en fait définir une nouvelle idée d’usine productive, plus moderne et efficace. 

L’Homme reste productif, pilier de chaque processus productif, malgré la croissante automatisation industrielle. 

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir plus d’informations, ou poursuivez la lecture!

Contactez-nous, un conseilleur sera disponible pour vous aider!

On est toujours à vos côtés

Maladies professionnelles et avancementde l’âge des travailleurs : deux facteurs fondamentaux pour le développement de MATE

Les dernières données d’eurostat (luleso 2019) sur le vieillissement de la population, montrent un vieillissement général de la population européenne, en conséquence les personnes travaillent beaucoup plus longtemps par rapport au passé. Ce n’est pas un hasard que la thématique de l’augmentation de l’âge de la retraite soit parmi les plus abordées ces derniers temps. 

On retrouve donc dans les usines des travailleurs (surtout parmi les plus qualifiés) de plus de 45-50 ans ; par conséquence, augmentent aussi les maladies professionnelles, qui impactent profondément sur la productivité et la qualité de vie de l’ouvrier. 

Selon les statistiques de l’Agence européenne pour la sécurité e la santé al travail, il y a des millions de travailleurs présentant des troubles aux muscles et au squelette, avec un coût pour la santé publique et pour les employeurs, de quelques milliards d’euros par an. 

Les troubles aux muscles et au squelette sont le point de départ pour le développement de l’exosquelette MATE : comme suggéré par la UE, on a voulu concevoir un équipement capable de supporter le travailleur pendant l’exécution de ses tâches, en soulageant la  charge surtout sur les épaules. 

Exosquelette Comau foire 2019
MATE testé par les participants du salon Automate 2019

Quelles sont les tâches causant en majorité le DMS? 

Toujours selon les données fournies par l’Osha, parmi les causes qui en majorité provoquent les troubles aux muscles et au squelette, on trouve : 

  • déplacement de charges
  • maintien prolongé d’une même position ; 
  • rythmes de travail trop intenses
  • postures erronées ou statiques ; 
  • mouvements répétitifs requérant un gros effort ; 
  • vibrations, un environnement de travail difficile (pauvrement illuminé, froid, sur une surface inconfortable, sans les supports adaptés..) 

Toutes ces activités, si elles provoquent une maladie professionnelle, peuvent également avoir des répercussions sur la psyché, ou sur les autres collègues, comme la croissante impossibilité à être autonomes ou le manque de satisfaction au travail, qui déclenche une diminution de la productivité. 

Ces activités sont très diffusées surtout dans l’industrie, et cette analyse a été le moteur de l’étude de cet exosquelette innovateur pour utilisation industrielle. 

Exosquelette en faveur de l’opérateur 

En moyenne, un travailleur d’une chaîne de montage (surtout dans le secteur automobile) soulève les bras 4,600 fois par jour. Soit, un million de fois par an. Ce qui provoque bien des troubles si ce n’est pas des maladies professionnelles au long terme. 

MATE a été conçu dans le but de réduire (si non éliminer) ces troubles

Les principaux avantages sont : 

  • Réduit l’effort musculaire et cardiaque ; 
  • Améliore la posture, réduit les maladies professionnelles ; 
  • Améliore la qualité de la vie de l’opérateur, ainsi que sa prestation ; 
  • Perméable à l’air et confortable à porter ; 
  • Suit tous les mouvements, sans aucune résistance ; 
  • Rend plus précises les tâches répétitives. 

Comment cela fonctionne? Comme vous. 

MATE de Comau est un exosquelette formé par trois composants principaux, conçus pour donner de la force et de l’équilibre à l’opérateur pendant le déplacement d’une partie du poids des bras à la zone lombaire. Il s’agit de mécanique passive, permettant de réaliser les opérations en liberté totale et sans résistance.

Le mouvement est plus fluide et dynamique, comme si c’était une deuxième peau. 

On n’a pas besoin de batteries, moteurs ou autres chargeurs, car il s’agit “seulement” de mécanique passive et de senseurs, capables de s’adapter à l’ouvrier. 

Regardez la vidéo, pour découvrir à quel point l’utilisation de MATE est simple et intuitive! 

L’innovation de l’exosquelette Comau, à votre disposition

Les champs d’application de MATE, allant de l’industrie à l’agriculture, rendent ce support versatile, adapté aux différents secteurs et surtout à chaque travailleur : il est aussi disponible pour homme et pour femme, en différentes tailles, et adaptable à tout le monde.  

De plus, comme il s’agit d’un support qui ne remplace pas l’Homme, mais au contraire en reconnaît la valeur, il aide à la valorisation du travail des opérateurs, qui deviennent ainsi les premiers ambassadeurs du produit en entreprise. 

Pour découvrir où MATE est entré faire partie d’une équipe industrielle, regardez nos « case history »!