En 2016 (données de marché Markets and Markets), le marché des robots dans l’industrie alimentaire représentait 3,01 milliards de dollars. 

En 2022, avec un taux de croissance annuel de 5,2 %, la valeur du marché devrait se situer autour de 4,08 milliards

En général, cette tendance est alimentée par plusieurs facteurs, notamment :

  • une demande accrue de produits alimentaires ;
  • des lois et réglementations de plus en plus strictes en matière de sécurité des aliments et des boissons ;
  • les besoin dans le domaine de l’emballage mais aussi du reconditionnement ;
  • une nécessité d’éviter le contact humain avec les aliments pour éviter toute contamination.

Le secteur des robots pour l’alimentation et les boissons enregistre une hausse de 19 %.

Au niveau mondial, le nombre de robots utilisés dans l’alimentaire a augmenté de +19%. Le rythme de croissance, combiné à de nouveaux besoins et obligations, reste constant et la présence de robots collaboratifs contribue également au développement rapide de la robotique alimentaire.

Le secteur des boissons domine

Le secteur des boissons est parmi les plus intéressés au développement de la robotique dans les usines concernées. Les consommateurs veulent des produits nouveaux et différents, souvent les produits demandés représentent des marchés de niche ; le secteur doit donc s’adapter avec des lots de production plus petits et plus diversifiés, pour chaque besoin et chaque saison.

C’est pourquoi les fabricants ont besoin de l’aide de robots industriels capables de les aider à offrir une qualité élevée au moindre coût.

Les besoins dans le secteur alimentaire

L’industrie agroalimentaire présente des caractéristiques qui nécessitent une mise en œuvre de la robotique très spécifique

En effet, il s’agit de pouvoir harmoniser les productions dans des environnements difficiles, allant du froid des chambres froides à la chaleur des fours ; de plus, il faut respecter les normes et réglementations hygiénico-sanitaires les plus strictes qui varient souvent selon les pays. 

Enfin, ces robots doivent être capables de s’adapter aux pics et aux baisses de production, en variant également le produit proposé. 

Comau s’engage chaque jour à offrir des solutions conçues pour répondre aux besoins de ses clients, faciles à utiliser et surtout adaptées à chaque secteur industriel